Si tous les dirigeants s’accordent à penser qu’une trésorerie confortable est bien souvent la clé de la réussite, encore faut-il réussir à en constituer une ! Vous êtes actuellement en recherche de solutions pour financer votre développement ? Cash in Time vous conseille.

 

launch

 

Estimez bien vos besoins de financement

Pour créer et faire vivre votre société, vous avez certainement besoin de réaliser des investissements matériels (équipements industriels ou informatiques, etc.), immatériels (fonds de commerce, licences, etc.) ou immobilier (bureaux, entrepôts, etc.). Il est aussi possible qu’il soit nécessaire de débloquer un budget marketing (site internet, publicité, affichage, etc.) ou encore de détenir suffisamment de trésorerie pour couvrir certaines dépenses et faire face aux délais d’encaissement

Avant toute démarche, évaluez précisément les montants à décaisser pour élaborer un budget le plus réaliste possible. Précisez ce qui relève des investissements et ce qui constitue un besoin à court terme. Pensez également à prévoir une réserve suffisante pour gérer les imprévus (réparation matériel, impayés, etc.). 

Chaque source de financement comporte des avantages et des inconvénients plus ou moins importants qu’il faut savoir évaluer. Pour ne pas couper les ailes de votre société avec des échéances trop lourdes à porter, commencez par estimer le plus précisément possible le montant d’investissement dont vous avez vraiment besoin. Enfin, pour parvenir à tout financer, n’hésitez pas à combiner plusieurs solutions de financement et tirez profit des avantages de chacune d’entre elles, en fonction de vos besoins !

 

économies

 

Etudiez les sources de financement les plus courantes

L’autofinancement

Le plus simple, mais pas forcément le plus pertinent, reste de puiser dans sa trésorerie pour financer son activité. Si votre apport personnel est un atout au démarrage de votre entreprise et vous permet de couvrir les frais de démarrage, il est souvent difficile de compter uniquement sur ses fonds propres pour commencer et surtout développer son activité comme on le souhaite. 

L’autofinancement des investissements est d’ailleurs généralement peu recommandé, car les fonds propres doivent avant tout servir à financer l’activité de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle le recours à d’autres sources de financement s’impose rapidement dans la vie de l’entreprise.

Le crédit

La plupart des dirigeants se tournent alors vers leurs banques pour obtenir un emprunt. Le crédit permet de financer des équipements (machines, matériels, etc.) ou de l’immobilier (locaux, entrepôts, etc.). En fonction des taux d’intérêts, cette solution peut s’avérer plus avantageuse pour débloquer des montants importants. C’est aussi l’opportunité de profiter du regard et des conseils d’un expert du financement sur son projet d’investissement. Nous vous recommandons fortement de ne pas contourner cette étape, quelle que soit votre décision finale.

Le leasing

Autre solution, pour vos investissements d’équipements ou d’immobilier, renseignez-vous sur les solutions de crédit-bail ou de location financière que peuvent vous offrir vos conseillers bancaires ou vos fournisseurs de matériel. C’est une solution intéressante pour acquérir un matériel neuf ou d’occasion, financer des locaux ou réaliser un investissement immobilier locatif car l’opération peut être réalisée sans apport et dans un cadre fiscal avantageux. 

Avec le leasing, vos équipements professionnels ou vos biens peuvent être intégralement financés et votre trésorerie reste disponible pour les autres besoins de votre activité. Vous êtes locataire du matériel ou du bien immobilier pour une durée déterminée et payez un loyer qui respecte votre cycle de trésorerie. De nombreux biens, matériels productifs et véhicules sont finançables par ce biais. De plus, les loyers sont déductibles du bénéfice imposable, et de ce fait, le recours au crédit-bail ou la location financière permet d’alléger le montant de votre impôt.

L’affacturage

Au delà des investissements à moyen et long terme, que nous venons de voir, n’oubliez pas vos besoins de liquidité à court terme. Quels que soient la taille ou le secteur d’activité de votre entreprise, une trésorerie saine est essentielle. Pensez à l’affacturage ! C’est une solution qui vous garantit un encaissement très rapide de vos factures. En utilisant notre solution sans engagement Cash in Time, vous avez un temps d’avance sur votre trésorerie. En quelques clics, vous obtenez le paiement de vos factures*. Vous gagnez en sérénité et dégagez du temps pour développer votre activité.

 

 

Explorez d’autres pistes de financement

Enfin, il existe différentes sortes de prêts auxquels vous pouvez probablement être éligible, tels que le prêt à la création d’entreprise, par exemple. 

Mieux encore, vous pouvez peut-être bénéficier de subventions à la création. Renseignez-vous sur les démarches nécessaires auprès de la “BPI” ou différents réseaux associatifs comme “Entreprendre” ou “Initiative France”. 

N’hésitez pas à les contacter pour connaître les conditions d’éligibilité et vous faire accompagner dans la constitution de votre dossier. La Chambre de Commerce et d’Industrie de votre région ou encore les services économiques de votre Communauté de Communes peuvent aussi vous accompagner dans l’obtention d’aides publiques adaptées à votre situation et votre activité.

 

Tous les conseils sont bons à prendre avant de choisir une solution de financement !

« Les possibilités de financement sont nombreuses et il est parfois difficile de s’y retrouver. Ce qui compte avant tout, c’est d’avoir bien conscience de vos besoins et du coût de ces solutions pour ne pas prendre de risques financiers disproportionnés par rapport à vos capacités.

Tournez-vous d’abord vers votre comptable qui pourra vous conseiller. Puis votre conseiller bancaire pourra vous proposer plusieurs solutions adaptées pour votre entreprise. Méfiez-vous des offres trop alléchantes qui peuvent dissimuler des coûts cachés… 

Ne « voyez pas trop grand » non plus, mieux vaut investir raisonnablement au fur et à mesure des réussites de votre entreprise que de parier sur un développement ambitieux. »

Mme Gros, conseillère pro au Crédit Agricole Pyrénées Gascogne

 

 

Retenez surtout que la clé pour une gestion de votre trésorerie réussie est l’anticipation ! N’attendez pas le dernier moment. Répertoriez à l’avance les différentes solutions existantes et prenez le temps de consulter plusieurs avis et plusieurs organismes. Maîtrisez tous les avantages, mais aussi les contraintes de toutes les sources de financement auxquelles vous pouvez prétendre afin de savoir vers lesquelles se tourner en priorité, le jour où vous en aurez besoin.

 

Pour découvrir la solution Cash in Time, 👉 cliquez ici 👈


 

*Sous réserve de la conformité des factures et du respect des conditions générales de financement.